Trois loisirs qui font du mal aux animaux

animal-animal-photography-cat-96938

Contrairement à des activités telles que la corrida où la violence envers l’animal est visible et assumée, certains de nos loisirs ne nous laissent pas penser que cela peut leur nuire. On pense certainement au cirque où il est clair que les animaux sont soumis à beaucoup de pression et parfois subissent de la maltraitance et la malnutrition. Mais d’autres loisirs qui ne relèvent pas de l’exploitation d’animaux pour faire le show, ne semblent pas être si sains que ça à première vue.

Donner des miettes de pain aux canards

Trois loisirs qui font du mal aux animaux - Canards

Par un dimanche ensoleillé et chaud nous ressentons l’envie de sortir, faire corps avec la nature et s’émerveiller devant sa beauté. C’est dimanche, on ne va sûrement pas se lancer dans un sport de l’extrême ou une randonnée. On préfère certainement faire quelque chose de tranquille et calme, avant une nouvelle semaine éprouvante. En route pour le parc !

Une petite faim n’étant jamais trop loin, nous prenons de quoi grignoter avant de partir. Un sandwich, quelques biscuits ou autres aliments assez consistants, voire bourratifs. La balade commence, nous commençons à nous détendre. Ce qui est étrange puisqu’on était persuadé de ne pas être tendu. Nous marchons et respirons à plein poumon cet air est sain contrairement à celui chargé en pollution de la ville. Nous arrivons prêt d’un cours d’eau où se trouvent des canards et des cygnes. Pourquoi ne pas s’asseoir sur un banc au soleil pour admirer ces animaux et grignoter un peu ?

Le ventre plein et par mauvaise conscience, nous nous disons que nous n’allons certainement pas jeter cette nourriture. Nous nous rappelons de tous ces films où nous voyons ces personnages jeter des miettes de pain à des oiseaux. Alors nous décidons de faire de même. Nous arrachons un morceau de pain que nous envoyons en direction des canards. Ils se rapprochent de nous et en redemandent. Nous sommes alors ravis, car nous pouvons les voir de plus près.

Malheureusement, ce que nous ne savons pas, c’est que le système digestif des oiseaux n’est pas adapté à la consommation du gluten présent dans le pain. Cet aliment provoque des dysfonctionnements du foie conduisant à une sorte de cirrhose. C’est loin d’être le processus barbare utilisé pour faire du foie gras, mais quand même, vaut mieux éviter. 

Si vous voulez vraiment leur donner de quoi manger, il est préférable de leur donner des aliments correspondant à leur régime alimentaire, comme du riz, du blé, de l’orge, du raisin et surtout des épluchures de légumes.

La balade en calèche

Trois loisirs qui font du mal aux animaux - Calèche

On se lève pour se dégourdir les jambes et nous voyons deux chevaux amarrer à une calèche. Cette activité “romantique” tirée directement des contes de fées où l’on voit des princesses avec des robes luxuriantes se balader accompagnées de leur prince charmant. Ce loisir ou moyen de transport d’un ancien temps qui nous fait dire : “Pourquoi pas ? Ce serait sympa.”

C’est avec ce sentiment que joue l’industrie touristique afin de vendre des balades en calèches toute l’année. Bien qu’étant le summum du romantisme, cette activité se base sur la souffrance des chevaux. En cherchant un peu, nous pouvons trouver de nombreuses vidéos montrant des chevaux qui s’effondrent dans les rues en raison de fatigues, stress, blessures, de pollution sonore et surtout de la pollution générée par les échappements de voitures qui circulent à proximité. En recherche constante de profit, leurs exploitant obligent ces derniers à marcher toute la journée, risquant notamment un accident avec un véhicule. Bien loin de la liberté dont ils jouissaient dans la nature.

Croisière

Trois loisirs qui font du mal aux animaux - Croisières

En marchant, nous essayons de ne pas penser à la fin de la journée, mais c’est inéluctable, la déprime post-lundi commence à mesure que les rayons du soleil déclinent. Et nous commençons à penser, que nous avons vraiment besoin de vacances. Qui ne rêverait pas de partir en croisière durant deux semaines sur un immense bateau avec tout ce qu’il faut pour passer un bon moment. Du soleil à gogo, des piscines, des cocktails exotiques, des buffets, de la nourriture à volonté, des cinémas… Tout le confort que l’on retrouve sur Terre réunie sur un bateau. De plus, par moment, nous faisons escale sur des îles paradisiaques et découvrons de nouvelles cultures.

Mais… Pensons-nous à la pollution générée par ces paquebots ? En réfléchissant, nous réalisons en premier lieu qu’un véhicule pareil doit consommer une quantité énorme de fioul et ainsi générer beaucoup de pollution (un navire de croisière génère autant de pollution qu’un million de voitures), ou encore aux tonnes de déchets jetés directement dans l’océan. L’océan, a-t-il pour vocation de devenir la poubelle du monde ?

Mais rien ne pourrait nous faire penser à la pollution sonore que produit le passage d’un paquebot. Selon l’Association pour la sauvegarde de la biodiversité nommée Tendua, les nuisances sonores dues aux activités marines humaines désorientent, dispersent et menacent d’extinction les mammifères marins. Serait-ce un des facteurs causant l’échouage de ces mammifères sur nos côtes ?


Bonus

Trois loisirs qui font du mal aux animaux - Loris

Ces derniers mois, un petit animal a fait sa place sur les réseaux sociaux et crée le buzz. Il s’agit du loris, un petit primate très mignon. On le retrouve souvent dans des vidéos, où on voit des gens les chatouiller. On se dit : “Oh, qu’il est mignon”.

Cependant, on est loin de se douter que lorsqu’on chatouille un loris, cela s’avère être une torture pour ce dernier. Il ne lève pas les bras pour en avoir plus, mais parce qu’il est terrifié. Et qu’à force de partager ce genre de vidéos, nous ressentons l’envie d’adopter cet animal. Cette demande alimente un commerce illégal d’animaux de compagnie.

Ces petits primates sont alors enlevés de leur milieu naturel où ils parcourent de longues distances de nuit pour être mis en cage. Leurs dents sont arrachées sans anesthésie afin d’éviter qu’ils se blessent entre eux, un peu comme les poules élevées en batterie, à qui on coupe le bec et les griffes. Durant tout le transport, ils sont soumis à de fortes lumières qui blessent leurs yeux. Ils souffrent de maltraitance et malnutrition durant tout le transport. Et finissent par être adoptés par des personnes qui n’ont aucune conscience de tout ce mal et le perpétue en faisant à leur tour des vidéos pas si mignonne que ça finalement.

Prenons conscience de notre impact sur l’environnement…

Si vous connaissez d’autres loisirs qui peuvent causer des souffrances aux animaux, n’hésitez pas à les mettre dans les commentaires.

Peace ✌️

Articles associés

% commentaires (4)

Très instructif! Je ne savais pas pour les croisières…Du coup on privilégie des road trip en voiture?

Disons que, dans la mesure du possible, il vaut mieux privilégier le train et le covoiturage, voire l’auto-stop pour les plus aventuriers. Cela impose donc de privilégier des longs séjours afin d’en profiter un maximum.

Partir un week-end à l’étranger, cela oblige forcément à prendre l’avion, alors que pour une si courte durée, il y a pas mal de lieu à découvrir sur notre territoire.

Restez connecté, un article est prévu afin d’apprendre à voyager autrement 😉

Les croisières aussi😱 j’en apprends des choses. Il faut que je trouve d’autres solutions de voyages

Je ferai un article plus complet sur les voyages 😉

%s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :