Quand écouter de la musique s’avère polluant…

Comme la plupart des gens (j’imagine), j’aime écouter de la musique. J’en écoute quand je marche, travaille, lis et quand je fais le ménage. D’ailleurs, je suis entrain d’écouter de la musique, en écrivant cet article. À cet instant, on peut se demander, s’il ne faudrait pas revoir ma consommation de musique 😂. Je me pencherai sur le sujet une prochaine fois. Quoiqu’il en soit, mon problème est que mes écouteurs ou casques audios ne me durent pas.

Mes expériences

Casques audios

Filaires

Ecouter de la musique est polluant - Casque filaire

J’ai toujours aimé les casques audio pour l’immersion complète que cela procure. Cependant, j’ai souvent eux des problèmes avec les câbles, qui trouvaient toujours le moyen de s’agripper à quelque chose. Que ce soit à une poignée de porte ou dans un portique dans le métro, il suffisait parfois d’une fois, pour que le casque ne fonctionne plus. Du moins, le câble, n’était plus opérationnel. De ce fait, malgré mes précautions, la durée de vie était courte.

Modulables

Ecouter de la musique est polluant - Sol Republic Master Tracks
Sol Republic Master Tracks

Après avoir testé le casque d’une connaissance, j’ai été séduit par l’excellente qualité sonore. J’ai eu un coup cœur pour ce produit, car en plus de la qualité sonore, chaque partie du casque était modulable. C’est-à-dire que l’arceau était indépendant des écouteurs, qui sont eux même, indépendants du câble. Je me suis dit que c’était surement la solution à mon problème. Car, si le câble fait défaut, il suffit de le changer. J’ai profité longuement de ce casque. C’était un réel plaisir.

Malheureusement, cela n’a pas duré longtemps, à mon goût. Cela ne se voit pas trop sur l’image ci-dessus, mais les écouteurs sont en deux parties, qui bougent en fonction de la position sur la tête. À force de l’utiliser, un des écouteurs a alors cessé de fonctionner. N’ayant plus de garantie, j’ai décidé de le réparer moi-même. Je l’ouvre et découvre que le câble qui relie la prise jack à l’haut-parleur, est fin. Vu le prix du casque, j’ai trouvé cela abusé. Je l’ai alors remplacé par un câble plus épais (provenant des précédents casques que j’ai gardés). Un peu de soudure et le casque est de nouveau prêt à l’emploi.

Cela a duré un temps, puis j’ai dû réouvrir. Cependant, ayant pris la confiance, je n’ai pas fait attention et j’ai endommagé la prise jack, en le chauffant trop avec mon fer à souder. J’ai voulu racheter un écouteur, mais c’était vendu uniquement par paire, ce qui revenait à racheter un casque.

Bluetooth

Ecouter de la musique est polluant -  Plantronics BackBeat Sense Noir
Plantronics BackBeat Sense Noir

Suite à cette grosse déception, je suis passé aux casques audio sans fils. Le premier était proche de la perfection. Bonne qualité sonore et très léger. Avec une option qui met la musique sur pause, lorsque l’on retire le casque de la tête. Seul point négatif, la qualité sonore lors de conversations téléphoniques était aléatoire. Pas de retour sur la durée de vie, car il a disparu au bout deux ans.

J’ai acquis alors un autre provenant d’une marque différente. Qui ne m’a pas durée longtemps, du moins, il fonctionne toujours sauf que la charnière s’est cassé alors qu’il était sur ma tête. Comme par hasard, ce n’est pas pris en compte dans la garantie. Et pour acheter la pièce, il va falloir que je dépense 58,04€ (la moitié du prix du casque). Voilà ce qui conclut mon expérience avec les casques audios. Car j’en ai plus acheté depuis.

Écouteurs

Filaires

Ecouter de la musique est polluant - Ecouteurs

Durant toutes mes expériences avec les casques audio, j’ai toujours eu des écouteurs sur moi, au cas où. Généralement, du bas de gamme, qui dans les faits, semblaient être des écouteurs jetables. Certains me donnaient même des coups jus. Heureusement que la musique ne nécessite pas beaucoup d’énergie pour fonctionner. Pour changer, je décide d’y mettre le prix et prendre des écouteurs avec un câble plat, qui permet selon le marketing, d’éviter que le câble s’emmêle. Bon, ça s’emmêle moins, mais ça le fait quand même. Néanmoins, je peux reconnaître que ce type de câble a une plus longue durée de vie.

Bluetooth

Ecouter de la musique est polluant - TaoTronics

Actuellement, j’utilise une paire d’écouteurs audio Bluetooth de la marque TaoTronics. Pas d’étude au préalable, je connaissais déjà la marque. C’était pour tester. J’en étais très satisfait. Ayant plutôt l’habitude d’utiliser des casques audios, je me suis vite habitué aux écouteurs sans fils. Un regain de liberté. Avec ses 9 h d’autonomie, c’était largement suffisant. Je profitais du déjeuner pour le mettre à charger.

Malheureusement, après 1 an et 5 mois de bons et loyaux services. L’écouteur gauche cesse de fonctionner. Mon premier réflexe a été d’aller sur Amazon et voir la sélection d’écouteurs Bluetooth. Je passe une demi-heure dessus. Fatigué de voir dans les commentaires qu’ils ont tous des défauts, je me dis que je vais voir les sites de comparatifs. Forcément, on me propose que des grandes marques, donc chère, mais qui ne semblent pas plus fiable que les écouteurs à 20€.

Étant dans une démarche visant à réduire mon impact environnemental, je me dis qu’il faudrait que je prenne le temps de choisir une paire d’écouteurs fiables et durable. Mais pour cela, je commence par établir des critères.

Les critères

🌍 Durable

Il faudrait que le produit soit fabriqué avec des matériaux qui durent dans le temps. Prenant en compte l’usure de chaque partie du produit.

🛠️ Réparable

Que l’on puisse acheter les pièces défectueuses et le réparer nous même.

♻️ Écoresponsable

Que le produit soit recyclable et respectueux de l’environnement.

🔊 Une bonne qualité sonore

Généralement, c’est le plus important, mais il faut savoir faire des compromis.

Mes recherches

Déjà là, je sens que j’en demande trop. Comment peut-on faire un casque écoresponsable, réparable et durable, ayant une bonne qualité sonore  ? C’est déjà difficile d’avoir une bonne qualité sonore avec des casques ou écouteurs, mais si on rajoute les autres critères. On se retrouve à chercher une licorne, non ?

Je fais alors mes petites recherches :

Je tombe premièrement sur des écouteurs filaires de la marque Vers Audio, dont la coque est fabriqué avec du bois de noyer ou du bambou. La marque qui d’ailleurs n’existe de plus, se voulait écoresponsable et faisait en sorte que le packaging soit fait à base de matériaux recyclés et il faisait des dons à une ONG axée sur la reforestation. Je pense que c’est le mieux que je puisse trouver en terme d’impact environnemental.

Ecouter de la musique est polluant -Ecouteurs en bambou

Vers Audio

Je continue de rechercher et je remarque qu’écologie et amour de la musique ne semble pas être complémentaire. Du coup, j’arrête d’utiliser les mots-clés relatifs à l’écologie et je regarde du côté des casques modulaires.

Je découvre alors ce casque audio de la marque AIAIAI, qui comme le Sol Republic que j’avais, permet de changer les différentes parties. Et l’offre semble être plus intéressantes puisque le site de la marque permet d’acheter aussi bien les coussinets que les écouteurs à l’unité. Cela offre la possibilité d’adapter selon les envies et ne pas avoir à racheter un casque si une partie est défectueuse. Précision, c’est un casque à monter soi-même. Pour les gamers, Fnatic a sortie le Duel TMA-2, qui est basé sur le même concept.

Ecouter de la musique est polluant - Koss Porta Pro
Koss Porta Pro

Je tombe finalement sur le casque Porta Pro de la marque Koss. D’après la description, il est fait pour “durer toute une vie”. Génial ! C’est ce que je recherche. Je continue à me renseigner, il semble être réparable à volonté. Super, mais pas par nous-mêmes. Il faut donc le renvoyer à nos frais dans les ateliers de la marque. Sachant que selon le pays d’expédition, ça peut revenir à moins chère d’en acheter un neuf.

Ecouter de la musique est polluant - Ecouteurs intra-auriculaires in-ear monitors EA B801 de Erdre Audio
EA B601

Dernière découverte sur une pub. Comme quoi, ça peut être utile. Des écouteurs intraoculaires modulaires de la marque Erdre Audio. Sympa, mais je ne me vois pas acheter une paire d’écouteur à 200€ où le risque de le perdre est accrue. Sachant que juste le câble représente 59€.

écouter de la musique ? Oui, mais…

Avec plus de 9 millions de casques audio achetés chaque année, en France. Des casques qui dureront en moyenne 6 mois à un an. Ce qui représente des tonnes de déchets plastiques et électroniques. Sans oublier, que la majorité des musiques que l’on écoute sont en streaming, ce qui représente une consommation en électricité énorme dans les différents datacenter (centre de données).

Récemment, 250 scientifiques, ont alertés l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) sur la dangerosité des écouteurs Bluetooth, notamment des AirPods. Ces fameux écouteurs sans fils de la marque à la pomme pourraient provoquer des cancers. De plus, qui dit sans fils, dit avec batterie lithium. Dont la production pose des problèmes environnementales. N’étant ni bon pour la santé, ni pour l’environnement, je pense qu’on peut oublier les écouteurs Bluetooth.

Vous l’aurez remarqué, je ne suis pas parfait. J’apprends en même temps que vous à mieux consommer. Si je n’avais pas eu le souci avec mes écouteurs et que je n’avais pas commencé cette aventure avec ce blog, j’aurais surement déjà racheté une paire d’écouteurs Bluetooth. Les médias parlent très peu de l’impact environnemental de l’écoute de la musique. Il y a sans doute pas mal d’objets qui font partie de notre vie et qui représente un danger pour notre santé ou pour la nature. Restons attentif et apprenons à acheter, seulement si il n’y a plus d’autres choix.

PS: Je suis toujours à la recherche du casque parfait. Mais en attendant, je prends le temps de réparer les casques que j’ai déjà.

% commentaires (2)

Merci pour cette prise de conscience.. Je n’y avais jamais pensé ! Des écouteurs soucieux de l’environnement.. Une piste à explorer pour les ingénieurs.

Merci pour cet article ! Je me suis senti en immersion dans votre parcours à dénicher le meilleur produit pour écouter de la musique ! En plus vous avez maché le travail de recherche pour les futurs lecteurs ! Les écouteurs de piètre qualité fabriqués en Chine sont tellement peu chers que l’on oublie qu’ils polluent . C’est un vrai casse-tête de trouver un bon produit ! Merci pour votre blog qui fait en sorte de changer la donne !

%s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :